Fermer

Faites atterrir les vendeurs avec l’Indicateur de Tension Immobilière

Marché Immo 1 min.

Pour la 1ère fois dans l’immobilier, l’Indicateur de tension immobilière (ITI) de Meilleurs Agents mesure en temps réel le rapport de force entre acheteurs et vendeurs. Zoom sur ce véritable allié des agents immobiliers pour sensibiliser les vendeurs aux difficultés du marché.

Comprendre et anticiper les évolutions du marché

Basé sur les 150 000 estimations en ligne réalisées chaque mois par les utilisateurs de MeilleursAgents.com, l’ITI sert à comprendre et anticiper les évolutions des prix de l’immobilier en mesurant en comparant le nombre d’acheteurs actifs et le nombre de vendeurs actifs zone par zone. Simple photographie de l’état du marché à un instant T ? Cet outil va en réalité beaucoup plus loin.

En observant les données enregistrées sur les périodes passées, on constate que le rapport de force observé aujourd’hui entre ces deux populations guidera l’évolution des prix de demain. En pratique, l’ITI permet d’anticiper la tendance générale que suivront les prix pour les six à douze prochains mois :

  • Un ITI supérieur à 3 (3 fois plus d’acheteurs actifs que de vendeurs actifs) indique une tendance haussière des prix immobiliers
  • Un ITI compris entre 2 et 3 indique une tendance à la stabilité des prix immobiliers.
  • Un ITI inférieur à 2 indique une tendance à la baisse des prix immobiliers.

Sensibiliser les vendeurs à une éventuelle baisse de prix

Ces données seront précieuses pour un vendeur en quête de repères sur la situation du marché dans son secteur. Qu’il soit en phase de réflexion ou de commercialisation, ces chiffres lui permettront de mieux se positionner sur le marché ou d’envisager plus facilement une baisse de prix.

Alors qu’en 2011 de nombreux départements affichaient un ITI supérieur ou égal à 3, les acheteurs sont aujourd’hui minoritaires dans la quasi-totalité de l’Hexagone. À Marseille par exemple, on comptait 3 fois plus d’acheteurs que de vendeurs il y a 4 ans alors qu’on ne trouve plus que 0,6 acheteur pour 1 vendeur aujourd’hui.

Dans les zones géographiques où l’ITI est faible, c’est-à-dire où l’offre est plus importante que la demande, les acheteurs potentiels sont généralement en position de force pour négocier les prix à la baisse. Expliqué par l’agent immobilier, il permettra au vendeur de mettre en perspective ses attentes avec la réalité du terrain. L’ITI pourra ainsi l’aider à prendre conscience, chiffres à l’appui, de l’importance de proposer son bien au bon prix, surtout dans une période favorable aux acheteurs.

Mieux guider les investisseurs privés

Les particuliers souhaitant investir dans la pierre pour faire fructifier leur capital manquent d’indicateurs clairs pour identifier les secteurs géographiques à fort potentiel. Les professionnels de l’immobilier pourront conseiller aux investisseurs de se concentrer sur les zones affichant l’ITI le plus élevé possible. Ces régions seront moins exposées en période de baisse des prix et bénéficieront en premier de la reprise du marché.

Retrouvez l’étude complète de l’Indicateur de Tension Immobilière >>

Méthodologie

Source : les évaluations de biens réalisées par les internautes sur le site Meilleurs Agents en vue d’un projet de vente ou d’achat. Ces internautes se sont inscrits sur le site, ont renseigné leurs coordonnées personnelles, et communiqué des informations spécifiques nécessaires à l’évaluation d’un bien (adresse exacte, type de bien, étage, surface, nombre de pièces, nombre de salles de bain et 10 autres critères). Ils ont également indiqué leur intention d’achat, de vente ou l’absence de projet particulier. Les acheteurs qui déclarent plusieurs projets d’achat sur une période d’un an ne sont comptés qu’une seule fois. Les vendeurs ne sont comptés qu’une seule fois par bien déclaré à la vente. Au total, sur les zones étudiées, Meilleurs Agents collecte chaque mois en moyenne 150 000 estimations (vente ou achat) représentant environ 1/3 des volumes de transactions réalisés.

Calcul : l’ITI est calculé en divisant le nombre total d’acheteurs par le nombre total de vendeurs sur les six derniers mois.

L'équipe scientifique de Meilleurs Agents

0 commentaire Masquer les commentaires Voir les commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *