Fermer

Regain de dynamisme pour le marché immobilier

Marché Immo 5 min.

1. Des prix qui sortent du rouge

Des mois que l’on n’avait pas vu ça ! Après une année marquée par un manque de tendance franche du marché de l’immobilier, le dynamisme est de nouveau au rendez-vous. Depuis notre dernier  baromètre, dix des onze plus grandes villes de France ont basculé nettement dans le vert (+ 0,4%). Et, certaines d’entre elles ont même fait des performances remarquables. Parmi les grandes gagnantes du printemps 2021, Nantes (+ 1%), Strasbourg (+ 0,9%), Lille (+ 0,7%) ou encore Marseille (+ 0,7%) retrouvent leur dynamique de prix d’avant la crise sanitaire

Au point qu’au cours des trois derniers mois, ces communes ont vu leurs tarifs bondir de 1,6% en moyenne (1,6% dans la capitale phocéenne, par exemple, et jusqu’à 1,9% dans la préfecture du Bas-Rhin).

Légèrement en retrait par rapport à ce quatuor de tête, Toulouse (+ 0,4%), Rennes (+ 0,4%), Bordeaux (+ 0,3) et même Paris (+ 0,3%) semblent elles-aussi décidées à effacer les baisses enregistrées depuis le début de l’épidémie de coronavirus. Si la ville Lumière a encore de la marge pour oublier les quelques 500 €/m² perdus en l’espace d’un an (-1,7% depuis juin dernier), Toulouse et Bordeaux ont pour leur part réussi à gommer leurs variations de prix des derniers mois (respectivement, 0% et -0,1% en un an). Quant à Rennes, elle n’en a fait qu’une bouchée (+ 5% en un an).

Seule exception à cette reprise haussière des prix : Montpellier. À la traîne par rapport aux autres grandes agglomérations françaises (-0,3% en un mois, -1% depuis un an), la préfecture de l’Hérault pourrait néanmoins bientôt suivre le mouvement grâce à un nombre d’acquéreurs en hausse, à l’image du reste de l’Hexagone.

Envie de connaître la suite...

L'équipe scientifique de Meilleurs Agents

0 commentaire Masquer les commentaires Voir les commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *