Fermer

Boîtage : est-ce encore possible en 2021 ?

Business 7 min.

La fin du boîtage en 2021 ? Le début 2020 a plombé l’activité des agences immobilières, la fin d’année a vu le retour du business avec les “envies d’ailleurs”, 2021 annonce-t-il un nouveau coup d’arrêt ? Le secteur immobilier s’interroge. Certaines dispositions de la loi n° 2020-105 du 11 février 2020*, entrée en vigueur en janvier 2021, interdisent la distribution de flyers. Un coup de grâce pour les professionnels immobiliers ? Pas de panique, on vous donne les clés pour une prospection adaptée à cette réglementation… et au contexte pandémique.

Que dit la nouvelle loi n°2020-105 du 11 février 2020 ?

Cette loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire a notamment pour objectif de réduire le volume des prospectus et autres imprimés des boîtes aux lettres (BAL). Et de les supprimer des BAL des personnes allergiques à la pub. Depuis 2004, le dispositif Stop Pub était bien en vigueur… mais sans grand succès. Cette fois-ci le législateur a créé trois nouveaux articles dans le code de l’environnement avec amendes. Un aspect qui va mettre un frein aux débauches publicitaires.

1. Flyers en BAL : oui, vous pouvez

Bonne nouvelle : vous avez le droit de continuer à distribuer des prospectus immobiliers dans les boîtes aux lettres des habitants de votre quartier. Mais à condition que la personne n’ait pas signalé son refus d’accueillir les publicités. Vos cartes de visite sont soumises aux mêmes règles que les flyers.

2. STOP PUB sur la boîte aux lettres : passez votre chemin

L’article L. 541-15-1 précise que  « le non-respect d’une mention apposée faisant état du refus de la part de personnes physiques ou morales de recevoir à leur domicile ou à leur siège social des publicités non adressées est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe ». Donc si vous déposez un tel document envers et contre tout, alors qu’une mention « refus de pub » est apparente, vous prenez un risque. Le destinataire du flyer peut porter plainte et vous faire condamner ! Sans parler de l’impact sur l’image de votre agence qui ne sera pas forcément positive.

3. Sauf si vous adressez votre flyer...

Si le dépôt d’un message vous paraît cependant essentiel pour entretenir le lien avec ce réseau de prospects, adressez votre prospectus. Kézaco me direz-vous ? Mettez votre document sous enveloppe, inscrivez dessus le nom et l’adresse du destinataire. Vous avez alors le droit de le distribuer ou de le faire distribuer par un professionnel dans la BAL refusant la publicité. Pas besoin de timbrer les courriers publicitaires et de les faire distribuer par La Poste !

Le saviez-vous ?

Au-delà de la réglementation, le contexte pandémique n’incite pas à la multiplication de la communication écrite. De nombreux particuliers s’inquiètent des risques de propagation du virus via les publicités écrites. Résultat : multiplication des mentions « Refus de pub » sur les boîtes aux lettres, prospectus qui passent directement de la BAL à la poubelle… Un critère à prendre en compte pour adapter votre communication.

4. Déposer des flyers sur les voitures est interdit

Sur ce sujet, il n’y a pas de demi-mesure, comme pour l’insertion dans les BAL. L’article 541-15-16 du code de l’environnement est clair : « Le dépôt d’imprimés publicitaires à visée commerciale sur les véhicules est interdit. « . Ce n’est pas la pratique la plus courante de la profession car cette cible n’est pas qualifiée. Mais elle existe… ou plutôt elle existait puisqu’elle est désormais prohibée.

Ecoutez notre podcast dédié à la nouvelle législation

Découvrez Scan immo sur Radio immo

5. Boîtage : un levier marketing efficace

Que vous soyez adepte ou non, le boîtage est une des techniques de marketing les plus anciennes de la profession pour récupérer des mandats. En effet, quoi de plus direct pour se faire connaître que d’aller au-devant des futurs clients avec un prospectus glissé dans la boîte aux lettres ! Pas intrusif, pas agressif ce système est souvent générateur de leads importants sur un secteur défini puisqu’il permet de construire un lien durable avec les habitants. 

Pour autant, réussir une opération de boîtage ne s’improvise pas. Donnez-vous en les moyens en adoptant la stratégie suivante :

  • ciblez une zone de prospection précise et le type de biens recherchés… histoire d’être efficace. Optez pour un quartier ou une rue qui vous semblent prometteurs en fonction des demandes entrantes de biens.

En « travaillant » votre cible via différents moyens (porte à porte, boîtage, présence sur les réseaux, affichage local…) vous ancrez votre présence dans la mémoire visuelle de prospects. Comme le souligne  Sébastien Tedesco.

Sébastien Tedesco, coach et formateur immobilier

 

Il est beaucoup plus efficace de toucher un prospect 10 fois par des canaux différents que de contacter 10 prospects 1 fois.

  • personnalisez et qualifiez votre prospectus immobilier : mettez en avant l’expertise de l’agence, les biens déjà vendus ou les mandats en cours. Apportez du conseil sur un point de droit, attirez l’attention sur certaines démarches… Ou juste rappelez que votre agence du coin de la rue est toujours à la recherche de biens à vendre, avec des acheteurs ayant un financement.
  • distinguez-vous des autres publicités jetées dans les BAL avec un format, des couleurs, une qualité de papier incitant le destinataire à jeter un œil. En donnant envie de lire le contenu, vous gagnez la première manche.
  • identifiez vos prospects en y mettant un numéro call traqué sur vos flyers pour mesurer les retours de votre boîtage.

Le call-tracking ou comment identifier vos vendeurs ?

Force est de reconnaître qu’il est très compliqué d’évaluer le retour sur investissement d’une telle action, alors prospecter de manière efficace les équipes de Meilleurs Agents ont une solution digitale à vous proposer : la carte de prospection. Elle cible votre prospection terrain avant tout le monde.

La carte de prospection permet de localiser en temps réel, les zones où des vendeurs ont réalisé une estimation dans votre secteur dans les 7 derniers jours sur la plateforme Meilleurs Agents. C’est donc l’opportunité de capter plus de mandats exclusifs. Pour obtenir cette carte de prospection, c’est par ici.

Le saviez-vous ?

À partir de janvier 2023, vous devrez imprimer vos prospectus sur du papier recyclé ou issu de forêts gérées durablement.

6. Goodies et calendriers, vous économiserez

Flyers sur les voitures, goodies, même punition. La distribution dans les boîtes aux lettres de cadeaux non sollicités visant à faire de la promotion commerciale à l’attention des consommateurs est interdite (art. L. 514-15-16) et ne sont pas autorisés.

Maître Morgane Hanvic, avocate associée au Cabinet Lexance Avocats.

 

C’est la fin de tous les cadeaux commerciaux en boîte aux lettres, du porte-clés à la clé USB. Plus question de glisser par l’ouverture un stylo “logoté” ou encore le traditionnel calendrier avec vos coordonnées et la photo de votre équipe. Sauf si le destinataire est d’accord pour réceptionner ces cadeaux, à la suite d’un échange téléphonique… puisque l’article précise bien qu’il s’agit de « cadeaux non sollicités ».

Regardez le bon côté de cette obligation. Plus de goodies ? Vous avez du budget pour imaginer une nouvelle manière de communiquer.

Une solution à chaque étape jusqu’au mandat avec des packs sur-mesure, adaptés à vos objectifs.

Découvrez nos Packs Pro

7. Des risques vous encourrez

Le risque d’amende en cas de non-respect du Stop pub sur une boîte aux lettres, de dépose de flyers sur les pare-brises ou d’insertion de cadeaux commerciaux dans une BAL est le même. Une contravention de 1 500 € qui monte à 3 000 € en cas de récidive. On est d’accord, il ne va pas y avoir un policier ou gendarme devant chaque maison ou immeuble mais si un destinataire est mécontent il peut facilement agir. Il prend vos coordonnées sur le flyer, contacte gendarmerie ou commissariat de police et porte plainte !

8. De nouveaux moyens de communication, vous adopterez

Depuis plusieurs années, les agents immobiliers doivent constamment innover pour répondre aux besoins de leurs clients.

Maître Morgane Hanvic, avocate associée au Cabinet Lexance Avocats.

 

Il est temps d’utiliser des techniques complémentaires de marketing/communication au boîtage. Les moyens doivent évoluer pour tenir compte des interdits législatifs, de l’évolution des mentalités.

L’occasion de redécouvrir peut-être le porte-à-porte, de mettre à l’honneur le témoignage clients sur les expériences concluantes. Témoignages à relayer sur les réseaux, votre site ou encore votre vitrine digitale Meilleurs Agents.

Avec le télétravail, les particuliers sont très, très souvent à leur domicile. Aller frapper à leur porte, leur proposer une carte de visite risque d’être beaucoup mieux accueilli qu’il y a quelques mois ou années. La rencontre en présentiel est, en ce moment, plutôt vécue comme une bouffée d’oxygène par des populations souvent contraintes dans leur logement.

Certains vous diront d’opter pour la carte de visite avec QR code à envoyer par moyens électroniques. Un bon plan pour mettre l’actu de l’agence, les biens à vendre… « Sauf qu’un mailing non sollicité est interdit », rappelle Maître Morgane Hanvic. Le mailing étant soumis à l’obligation RGPD.

Depuis plus d’un an, vous avez dû vous réinventer, vous adapter à de nouveaux cadres de travail imposés par le contexte sanitaire. Vous n’étiez pas adepte des nouvelles technologies mais vous n’avez pas eu le choix. Pour poursuivre votre activité, vous vous êtes découvert agile, êtes devenu pro de la vidéo (pour filmer les biens) et des visioconférences (pour maintenir le lien clients), avez découvert la communication digitale… Même si le boîtage n’est pas totalement impossible, il doit être mûrement réfléchi et conçu pour optimiser au maximum le retour sur investissement. Associer porte-à-porte et boîtage est une solution pertinente pour lever l’obstacle des « refus de pub »… Et surtout rencontrer des prospects/clients dans la vraie vie. Ils sont plus disponibles, profitez-en !

*Loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire

 

 

Krys Mondet

Responsable Éditoriale de Meilleurs Agents PRO

0 commentaire Masquer les commentaires Voir les commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *