photo_data_2_850px

Dans notre dernier article, nous vous parlions de la façon dont nous collections nos données et dont nous les exploitons pour développer des cartes de prix et un outil d’estimation qui est aujourd’hui reconnu comme le plus fiable du marché*. Aujourd’hui nous allons vous expliquer comment ces données peuvent vous servir dans l’exercice de votre métier.

 

Tout d’abord, notre outil peut vous être utile dans le cadre de la réalisation d’une estimation. Bien évidemment, seule votre expérience vous permet de fournir une évaluation précise d’un bien. Mais il se peut qu’un vendeur vous demande d’estimer une maison ou un appartement dans un secteur que vous connaissez moins. Et dans ce cas, l’outil d’estimation permet d’avoir une première approche du prix. “Je l’utilise avant d’effectuer une visite d’estimation lorsque le bien est situé dans une commune où je n’ai pas trop l’habitude de travailler”, confirme Patricia Cohen, gérante de l’agence Stéphane Plaza Immobilier d’Arnouville.

 

Mais vous êtes bien placés pour savoir que les vendeurs peuvent parfois avoir du mal à accepter le prix d’un bien. Et dans ce cas plus vous aurez de données pour le justifier, plus votre argumentaire sera solide. Or le prix dépend du bien, ses caractéristiques et son environnement -ce sont sur ces données que se basent notre outil d’estimation- mais aussi d’autres éléments tels que la rentabilité éventuelle, le pouvoir d’achat local, les biens similaires en vente… Autant de données dont nous disposons également. Et que nous vulgarisons pour vous aider à les expliquer à votre tour auprès de vos clients.

 

Exemple très concret: l’indicateur de Tension Immobilière, qui mesure le rapport de force entre le nombre d’acheteurs et le nombre de vendeurs, dans une zone donnée, sur un marché donné et à un moment donné. Certes, en tant que professionnel de l’immobilier vous “ressentez” ce niveau de tension. Mais la profondeur des données dont nous disposons nous a permis de développer un véritable outil de prospective puisqu’il nous est possible d’anticiper l’évolution du marché à 6 mois. N’hésitez pas à vous appuyer sur cet indicateur -que vous trouverez ici sur notre site- pour argumenter auprès d’un vendeur trop gourmand, pas pressé ou simplement refusant de voir la réalité du marché en face.

 

ITI

D’autres données telles que le délai de vente moyen ou encore la part des ménages en mesure d’acheter un appartement tel que celui du vendeur seront également de précieux atouts s’il faut convaincre le vendeur de revoir son prix à la baisse par exemple.

Enfin nos données permettent aussi de qualifier vos prospects. Comme l’explique Thomas Lefebvre, directeur scientifique de Meilleursagents.com, “bien qu’il n’existe pas aujourd’hui d’outil automatisé pour détecter les vendeurs, lorsque l’un d’eux estime son bien sur notre site, il qualifie son projet de vente. En fonction du projet, nous le dirigeons vers l’agence partenaire la plus adaptée. Cette dernière bénéficie ainsi d’un précieux gain de temps et d’une connaissance plus ciblée des clients à fort potentiel”.

 

* 5 simulateurs privés en ligne



Laisser un commentaire